Pourquoi j’ai accouché dans l’eau: 8 raisons

Mon petit Lyahm est né dans l’eau ! Un accouchement dans l’eau comme j’en rêvais 

 

C’est sûr qu’avant d’avoir des enfants , quand j’entendais parler d’accouchement dans l’eau, je m’y intéressais et je trouvais ça fascinant. Il est vrai que parfois je tombais sur des contres-indications du type le bébé ne peut  pas respirer sous l’eau, l’eau n’est pas propre,…Mais de toutes les façons on trouve toujours des arguments pour et contre quelque soit le sujet

Malgré cela, cette idée a fait son petit bonhomme de chemin dans ma tête !

 

1 Une histoire d’enfance

 

Depuis toujours, l’eau est pour moi une source de bien-être. J’adore l’eau ! Quand j’étais petite, en vacances au bord de la mer, je passais mon temps dans l’eau, peu importe la température. J’avais vraiment la sensation d’appartenir au monde de l’eau, je m’imaginais être une sirène.

Quand je prenais un bain , j’adorais mettre la tête sous l’eau et y rester le plus longtemps possible. J’avais l’impression d’avoir des branchies et de pouvoir respirer sous l’eau.

 

 

2 Un élément privilégié

 

J’aime le contact avec l’eau , c’est un élément qui m’apaise , avec lequel je me sens purifiée. L’eau m’évoque la sérénité , le calme. Le fait de flotter permet de se détendre complètement, de relâcher les tensions, d’abandonner son poids au profit de la flottaison.

 

 

3 Mon projet de naissance

 

C’est donc très naturellement qu’au moment d’être enceinte,  j’ai envisagé un accouchement dans l’eau. Pour la 1ère grossesse, la structure dans laquelle j’ai accouché n’avait pas de baignoire à ce moment là ( elle en possède une depuis ).

Pour la 2 eme grossesse, nous avons choisi un accompagnement global . J’ai parlé de ce souhait d’accoucher dans l’eau à Julie, ma sage femme très rapidement. Mais, elle n’était pas forcément favorable à ce souhait, préférant que je fasse le travail dans l’eau et que je sorte de la baignoire pour la naissance.

 

4 Le jour J

 

J’ai eu la chance d’accoucher dans une salle de naissance, j’en parle ici.

Quelques temps après mon arrivée dans la salle de naissance, après m’avoir examinée, Julie a fait couler l’eau chaude dans une large baignoire. Je m’y suis rapidement plongée pour soulager les douleurs qui devenaient intenses.

Mon homme était à mes côtés à droite de la baignoire , me massant les épaules. Julie de l’autre côté, face à moi.

 

 

A un moment, elle m’a dit que le bébé arrivait et m’a demandé de sortir de l’eau, mais la douleur était trop forte et je ne pouvais plus bouger. Elle a été très à l’ecoute de mon désir et je suis restée dans l’eau pour la naissance de Lyahm.

 

5 Les bienfaits de l’eau/ Pourquoi j’ai accouché dans l’eau: 8 raisons

  • L’eau permet de se détendre et de mieux appréhender le travail. En effet,je me sentais destressée.
  • Le fait d’être dans une baignoire  et dans une salle de naissance m’a fait oublier que j’étais dans un milieu médicalisé. Très important pour moi car j’ai la phobie des hôpitaux.
  • L’eau et la température permettent aux muscles de se relâcher, dont le périnée. Pour ma part, je n’ai  eu ni épisiotomie, ni déchirure.
  • La chaleur de l’eau permet au col de se dilater plus rapidement. Je suis entrée à la maternité à 15h et Lyahm est né à 16h15 ( on s’était donné rendez-vous pour le goûter).En revanche, pour mon 1er garçon Gahbriel, le travail avait duré 11 heures dans une salle d’hôpital sur un lit avec étriers.
  • Le bébé arrive dans un environnement similaire à celui dans lequel il a baigné pendant 9 mois. C’est comme une étape de transition, plus en douceur.
  • Le fait d’être dans une baignoire contenante m’a fait me sentir en sécurité, comme si la douleur était contenue dans un espace restreint et donc plus “contrôlable”.
  • J’avais l’impression d’etre dans les mêmes conditions que celles de mon bébé ( en apesanteur dans l’eau ) comme lui dans le liquide amniotique.
  • Ca m’a permis d’accoucher de façon naturelle, sans péridurale.

 

 

Pour finir

 

1h15 de dépassement de soi, de lien avec sa propre animalité, son instinct, ses limites. J’ai senti le trajet de mon bébé, ce passage incroyable entre le dedans et le dehors. La respiration et les sons graves que je faisais m’ont aidé aussi à passer au delà de la douleur intense. Car même si c’était rapide ce fût extrêmement intense!

Ce fût pour Julie, comme pour nous, notre premier accouchement dans l’eau. Une expérience incroyable, formidable, époustouflante, intense!

 

 

Une fois que Lyahm fût sorti, nous avons regagné un immense lit ou nous nous sommes allongés tous les 3 (Lyahm, mon homme et moi). Julie s’est rapidement éclipsée et nous avons savouré ce long moment privilégié ou le temps paraît suspendu.

Si c’était à recommencer : oui sans hésitation. Par contre, au préalable j’inscris mon homme a des cours de massage des lombaires et du bassin car je suis convaincue que cela aide vraiment!!

 

 Les lieux qui pratiques l’accouchement dans l’eau

 

Vous trouverez sur le site de l’AFNA , Association Française de Naissance Aquatique une liste non exhaustive de lieux qui pratiquent l’accouchement dans l’eau. 

 

Si vous avez envie de poser une question, un témoignage , laissez un commentaire en bas de la page, je me ferai un plaisir d’y répondre!

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager! Ce sera un super coup de pouce.

 

Merci et à très vite!
Sonia☆☆☆

crédit photos : Jean-françois Chapuis
Partager l'article
  • 65
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    65
    Partages
  • 223
    Partages

18 commentaires sur “Pourquoi j’ai accouché dans l’eau: 8 raisons

    1. Merci Fanny ! Ca m’a émue aussi de l’écrire car j’ai eu la sensation de le revivre ! Inouuuuuuubliable !
      Tu me raconteras comment tu imagines le tien 🙂
      Si tu as des questions ou des envies particulières de danse prénatale, n’hésites pas , je me ferai un plaisir d’y répondre 🙂
      Sonia

  1. Quel bel article ❤️ où j’apprends des choses interessantes.

    Je n’ai pas d’enfant mais je me suis toujours dit que si j’en avais, j’accoucherais aussi dans l’eau. Je nage depuis que je suis bébé et l’eau m’apaise énormément. De récentes études démontrent que les atomes qui constituent l’eau régénère notre énergie. C’est très beau non ?

    1. Merci Emily !!! Je sentais que l’eau permettait de se régénérer maintenant grâce à toi j’en suis convaincue:)

  2. bonjour Sonia

    Que d’émotions à lire ton article !
    Nous avions imaginé un accouchement dans l’eau (c’était un souhait) pour Choub’.

    Mais il n’y avait pas autour de chez nous, enfin pas dans la maternité que l’on souhaitait.
    Et puis, on s’est laissé guidé par la maternité.
    Déjà la présence d’un bain chaud, aux huiles essentielles, apportait un plus.

    En lisant ton article, ça m’a donné envie d’imaginer ça pour ma femme et un possible second bébé.
    Merci 🙂

    Au plaisir
    Evan

    1. Merci Evan ! C’est très touchant de recevoir l’avis d’un papa. “Choub2 ” dans les projets: chouette!
      En attendant plein de belles choses à vous et encore plus pour Choub

  3. le parcours que tu faire vivre est un véritable bonheur pour les
    futures mamans
    Il est important d’avoir ces idées magnifiques comme tu sais les
    “prodiguées”
    petite fée de danse prénatale et de l’accouchement
    SUPER

  4. Félicitations et merci pour cet article 😀 je garde aussi un souvenir merveilleux des naissances aquatiques que j’ai accompagné en tant que sage-femme. Quel bonheur 😄 encore bravo et Plein de belles pensées à vous
    Ps: si je ne me trompe pas, je connais cette salle et Julie 😉 le monde est petit 😄

    1. Mille mercis Aurélie pour votre adorable message !! Je suis touchée que cet article vous ai plu.
      Belles pensées à vous aussi 🙂
      A très bientôt j’espère
      Sonia

  5. magnifique récit. je m y retrouve pleinement. c etait il y a un mois et demi. mon 4eme bébé est en retard de trois semaines sur la date annoncée. mon aad s envole je doit etre declenchée. bien que en securitée avec ma sage femme et ma super gyneco je fais que pleurer. je ne voit aucune issue positive a cet accouchement en structure. j arrive le matin et le declenchement commence. je suis a 3cm depuis quelques jours. entre deux contractions je dit au papa que j accoucherais dans le bain. seul et unique endroit hors de ce decors hospitalier. une super sage femme me xamine et je suis toujours a 3cm pourtant je contracte toute les deux minutes , c est super douloureux j en peut plus…je pense a la peri car le travail n avance pas. bon je vais prendre un bain puis on appelle la peri…je rentre dans le bain et la tout change. plus de douleurs de contractions, disparues. ca pousse. immediatement. on appelle ma sage femme et ma gyneco, je suis a 7cm. je pousse 4 fois. bon ni ma gyné ni ma sage femme n on pu arrivée a temps, mais la sage femme de la maternitee etait genial.aucun geste ,lumiere tamisee, encouragements discrets. la tete est la sur ma main. 4 poussées longues et intenses et ma fille vient au monde dans l eau tranquillement. premier accouchement ou je me sent presente , connecté a ce qui m entoure, et pas a 1000 lieux de ce qui se passe. ma fille sent si bon. j ai meme pas mal. ni dechirure ni episio bien sure.on est sorties 5h apres. bonheur. moi qui avais si peur au matin. j etait dans mon lit le soir meme. 5h de contractions, 1h30 entre 3cm et la naissance. intense et magnifique. je veut recommencer :p

    1. Virginie, je t’ai répondu quelques heures après ton magnifique témoignage mais ma réponse a disparu. Alors je le fais à nouveau. Un immense merci d’avoir partagé ton expérience magnifique d’accouchement par un sublime récit. J’en suis très touchée! Belle continuation à toi !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *