1 enfant sur 5 est victime de violences sexuelles

1 enfant sur 5 est victime de violences sexuelles .

Quand Andréa Bescond joue “Les Chatouilles ou la danse de la colère” devant Brigitte Macron, certains ministres et secrétaires d’état,…pour faire bouger les choses autour des violences sexuelles faites aux enfants.


 

 

Il y a quelques jours , j’ai assisté pour la 6 ème fois  au spectacle d ‘Andréa Bescond mis en scène par Eric Métayer  “Les Chatouilles“. La première fois que je l’ai vu c’était au conservatoire de Clichy, Andréa était venue pour me montrer un filage de cette pièce qu’elle venait d’écrire. Il y a 3 jours, j’assistais à la représentation “Des Chatouilles” au théâtre Antoine devant 800 personnes applaudissant à tout rompre, debout à la fin de la pièce. Entre les 2, il s’est passé 4 ans et environ 200 représentations de la pièce partout dans le monde, bref: une ascension vertigineuse!

Cette représentation est très particulière car un débat sur la violence sexuelle a  lieu après la représentation.

Dans la salle , mêlés au public, il y a Brigitte Macron ( je suis à quelques sièges d’elle), le président de l’assemblée nationale François De Rugy, des secrétaires d’état et ministres,…

@lagenerationquiparle.com

Sur scène  il y a les intervenants de ce débat :

  1. Karen Sadlier, Docteur en psychologie clinique
  2. Jacques Calmettes, ex-magistrat, co-président de la mission d’information
  3. Flavie Flament, journaliste, co-présidente de la mission d’information
  4. Marlène Schiappa, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes
  5. Nicole Belloubet, Garde des Sceaux, ministre de la Justice
  6. Muriel Salmona, psychiatre et Présidente de l’association Mémoire Traumatique
  7. Edouard Durand, magistrat, juge pour enfants
  8. Carole Azuar, Neurologue
  9. et bien-sûr  Andréa Bescond

 

Le public est invité à poser de questions aux intervenants. Des personnes du public, des victimes, des parents de victimes ainsi que des associations de victimes témoignent, posent des questions. C’est  extrêmement touchant ,triste et affligeant de voir autant de personnes touchées par ce fléau et si peu de mesures existantes pour l’éviter.

 

1 enfant sur 5 est victime de violences sexuelles

Protégeons nos enfants !!!!!

 

  • Il faut changer le regard de la société , ne plus être dans le déni .
  • Il faut libérer la parole des victimes. C’est important de pouvoir s’exprimer et de ne pas avoir honte quand on a été victime d’abus sexuelles. Les victimes ne sont pas coupables, elles ne sont pas consentantes !!!
  • Il faut abroger le délai de prescription sur les délits et les crimes sur les mineurs. Il est de 20 ans après la majorité donc une victime porter plainte après 38 ans , or il y a l’amnésie post-traumatique ( les souvenirs de cette agression peuvent revenir dans la mémoire à n’importe quel âge et parfois après 38 ans) , c’est très dur d’en parler, d’avouer car les victimes ont souvent honte et elles ne sont pas toujours crues.

Il faut changer l’âge du consentement fixé à 13 ans, c’est beaucoup trop jeune.  ” On peut malheureusement décliner l’emprise de l’adulte à volonté : femme-petite fille / homme-petite fille / femme-petit garçon / homme-petit garçon. Non à l’âge de consentement légal fixé à 13 ans! Protégeons nos enfants des adultes déviants. ” Andréa bescond

Andréa prône l’imprescriptibilité 

Si on ne peut pas voter cette loi, Andréa et Eric proposent de passer le délai de prescription de 20 ans à 90 ans .

On sent dans l’air tendu de la salle qu’il est en train de se passer quelque chose, que les choses évoluent … A suivre avec attention.

 

Merci Andréa pour cette bataille que tu mènes pour faire bouger les choses 

 

 

Protégeons nos enfants !!!!!!Pour que nos enfants puissent vivre leur enfance à l’ombre des sévices.  

 

A chacun d’entre nous aussi de faire bouger les choses , il faut en parlant,  écrire à nos élus, être attentif aux enfants autour de nous.

 

N’hésitez pas à partager cet article, à le commenter , à plusieurs on est plus fort !!!

 

Merci et à très vite!

Sonia☆☆☆

crédit photos : Jean-françois Chapuis
Partager l'article
  • 17
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    17
    Partages
  • 224
    Partages

1 commentaire sur “1 enfant sur 5 est victime de violences sexuelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *